Google+ Followers

Google+ Followers

Google+ Followers

8 décembre 2012

CODEVI BIDJOCKA - COMPTE RENDU REUNION DU 13/12/2012



COMITE DE DEVELOPPEMENT
VILLAGE DE BIDJOCKA
COMPTE-RENDU –REUNION DU 13 OCTOBRE 2012



Sous la présidence de S.M. BIDJOCKA Albert, les points à l’ordre du jour de cette réunion du comité de développement qui a débuté à 19 heures 40 mn ont été les suivants :

Ø  Prière
Ø  Synthèse du compte-rendu du 08 Septembre 2012
Ø  Annonces
Ø  Mot du Chef de village
Ø  Cotisation « Tôles »
Ø  Divers



I- PRIERE

La prière a été dite par NGO BIDJOCKA Julienne.

II- SYNTHESE DU COMPTE-RENDU DU 08 SEPTEMBRE 2012

En l’absence d’un compte-rendu exhaustif de la réunion du 08 septembre 2012, Monsieur BIDJOCKA Patrick Arthur a présenté sa synthèse de la réunion précédente.

Réagissant à cette carence, le comité de développement a prié ceux qui sont conviés à assurer le secrétariat à accorder de l’importance à ce travail.

III- ANNONCES

a- Monsieur BIDJOCKA Patrick Arthur annonce au comité de développement l’arrivée de Mme MBALLA ESSOMBA Joséphine Hortense comme commis au Centre de Santé Intégré du village. Aussi, ce commis a été mis à disposition par la Mairie de MESSONDO et s’occupera particulièrement de la pharmacie.

b- Monsieur BIDJOCKA Patrick Arthur annonce au comité de développement qu’il a pris part à la réunion de sensibilisation, sur la refonte biométrique du fichier électoral, tenue à ESEKA le 12 Octobre 2012.

En réaction à cette annonce, l’on a invité les filles et les fils du village en âge de voter et vivant dans les différentes villes du CAMEROUN à le faire au village pour plus d’efficacité.

c- Monsieur NYOUMA Jean Gaston annonce au comité de développement qu’il célèbrera son mariage les 09 & 10 Novembre 2012 à Douala. Aussi, le mariage civil aura lieu à la mairie de Logbaba.


IV- MOT DU CHEF DE VILLAGE

S.M. BIDJOCKA Albert a dressé un bilan succinct des réunions du comité de développement depuis plus d’une année. Il a évoqué particulièrement le déroulement de la cotisation pour l’acquisition des tôles ; la prospérité recherchée ne pouvant être possible que dans la solidarité. Aussi, le Chef de village s’est dit satisfait des membres du comité de développement qui s’attèlent chaque mois à faciliter l’obtention et l’acheminement des tôles aux bénéficiaires.

Dans cette foulée, S.M. BIDJOCKA Albert a présenté la délégation des filles NDOG NKEN venue participer exceptionnellement à cette réunion. Il a d’ailleurs souhaité que celles-ci s’abonnent mensuellement aux réunions du comité de développement. Et à propos de l’objet de leur présence, le Chef du village a rappelé l’initiative de construction du foyer social portée par nos sœurs ; foyer qui sera partie intégrante de la chefferie.

Cet important chantier porté par les filles NDOG NKEN ne saurait être mené à bien sans la participation de nous tous, notamment les élites du village ; d’où l’appel à la solidarité lancé à toutes les bonnes volontés pour la réalisation de cet édifice. Conformément à la demande des promotrices, la pause de la première pierre aura lieu à l’endroit affecté en face de la chefferie, le dimanche 14 Octobre 2012 à 08 heures précises.

Par ailleurs, le Chef de village a évoqué un autre centre d’intérêt du comité de développement ; le centre de santé qui a connu l’arrivée d’un commis. Aussi, S.M. BIDJOCKA Albert en a profité pour appeler les uns et les autres à épauler ce commis dans sa mission. Le premier a conclu sur ce point en priant le commis de santé de bien vouloir transmettre les remerciements du village au Maire de la commune rurale de MESSONDO.

Concernant, l’Ecole Publique de BIDJOCKA, le Chef de village a dit que cette dernière avait pris un nouveau départ avec l’arrivée du nouveau directeur.   


V- COTISATION « TOLES »

Une somme de cent soixante mille francs CFA (FCFA 160 000) a été collectée et remise à Monsieur MBOCK MPECK Pierre pour l’acquisition des tôles. Compte tenu du niveau de cotisation enregistré séance tenante, les recouvrements se poursuivront après la réunion.

Par ailleurs, la dotation mensuelle dédiée au transport des tôles de la gare d’HIKOA-MALEP au domicile des bénéficiaires a été portée de FCFA 2000 à FCFA 2500.
VI- DIVERS

Les points inscrits dans ce chapitre de l’ordre du jour sont les suivants :


1- Suites de l’opération de commercialisation de la ferraille soumise au comité de développement à la réunion de septembre 2012

S.M. BIDJOCKA Albert a dit au comité de développement qu’il avait contraint l’entrepreneur à la solidarité avec Monsieur NKEN NTOMB qui détient abusivement par devers lui l’enveloppe de soixante mille francs CFA (FCFA 60 000) destinée au comité de développement. Pour cela, l’entrepreneur a accepté de compenser cette perte et a remis une somme de trente mille francs CFA (FCFA 30 000) au Chef de village dans un premier temps.


2- Opération récupération ferraille à POUTLALANG   

Des entrepreneurs non identifiés récupèrent de la ferraille à POUTLALANG. Pour cela, le Chef du village dit avoir commis messieurs BIDJOCKA Patrick Arthur et GWETH PENDA Salomon pour contrôler cette opération et en rendre compte. Malheureusement, les divergences de ces derniers n’ont permis d’avoir à ce jour aucun résultat.

Après échanges et dans l’intérêt de la communauté, S.M. BIDJOCKA Albert a vivement invité messieurs BIDJOCKA Patrick Arthur et GWETH PENDA Salomon à œuvrer de concert pour arrêter cette opération de récupération de la ferraille.

Sur un autre chantier, le Chef du village a dit au comité de développement qu’il s’était opposé à la récupération d’une espèce de ferraille utile dans la construction des latrines artisanales. Aussi, S.M. BIDJOCKA Albert a engagé la jeunesse à défendre ce patrimoine.


3- Conflits sur la propriété de la citerne disponible au domicile de la famille BODOG 

Le comité de développement a reçu le compte-rendu de l’opération dont la finalité était la commercialisation de cette citerne. Aussi, cette opération infructueuse aurait été menée par Mr. BIDJOCKA Patrick Arthur avec la bénédiction de notre Papa NGOMBI Paul.

Au regard des différents conflits soulevés par cette opération, le Chef du village a rappelé aux uns et aux autres que cette citerne n’est pas en vente.




4- Financement des micro-projets agricoles par le MINFI et le MINADER  

Le MINFI et le MINADER financent des micro-projets agricoles. Aussi, les responsables invités exceptionnellement par le Chef du village à la réunion ont présenté quelques détails du projet géré dans le cadre de la Mutuelle Communautaire de Croissance (MC2) d’ESEKA.

A la suite de cette brève présentation, S.M. BIDJOCKA Albert a exhorté les membres du comité de développement, et particulièrement les jeunes à s’intéresser à cette initiative.


5- Approvisionnement de la pharmacie du Centre de Santé Intégré (CSI) de BIDJOCKA  

Le commis nouvellement affecté au CSI de BIDJOCKA a fait part au comité de développement de l’insuffisance de médicaments de première nécessité à la pharmacie.

En réponse à cette préoccupation, il a été demandé au commis de saisir par écrit le comité de développement qui à son tour traitera ce dossier en bonne intelligence avec le comité de gestion et le comité de santé de l’hôpital.


6- Rapport d’activités de la JVBA 

Le rapport d’activités de la JVBA a été transmis au comité de développement par la présidente de cette association.


7- Barrières spontanées dressées le long de l’axe principal du village

Le phénomène des barrières spontanées dressées par des jeunes en attente du passage des camions transportant soit du bois, soit de la ferraille prend de plus en plus des proportions incontrôlées. Aussi, des risques de dérapage sont à craindre.

Réagissant à cette actualité, le Chef du village a souhaité que les jeunes s’emploient plutôt à dissuader les transporteurs qui par la pratique de la surcharge dégradent l’état de la route. Toute autre démarche, notamment l’arnaque de ces usagers est proscrite.

Les points à l’ordre du jour étant épuisés, la réunion a pris fin à 21 heures 35 mn.

La prochaine réunion du comité de développement aura lieu le 17 Novembre 2012. 

Secrétaire de séance
Say Bitjaga Bi Tum
gggggg aaaaaaaaa.

Aucun commentaire: