Google+ Followers

Google+ Followers

Google+ Followers

15 novembre 2010

BENI SOIT LE NOM BIDJOCKA !




Que signifie le nom Bidjocka ?

Ethymologiquement le nom Bidjocka ou Bitjocka ou plus exactement « Bitjaga » vient du mot bassa Tja  (prononcer tcha) qui signifie payer, s’acquitter d’une dette. On dit ainsi » mè Tja wè » pour dire « je te suis quitte ». En outre, le préfixe Bi indique plus souvent en bassa la notion de pluriel. Le mot Bitjaga signifie «main levée» c'est-à-dire l’acte qui fait cesser les effets d’une saisie, d’une opposition, d’une hypothèque ou d’un gage. Pris dans le contexte de son utilisation nommer un enfant Bitjaga ou Bidjocka signifie que le père vient d’être dégagé d’une hypothèque pesant sur lui. Ainsi le fait que notre aïeul Tum Makan ait appelé son fils Bitjaga bi Tum signifie que cet enfant est une bénédiction en ce qu’il arrive après une délivrance, une libération d’un fardeau.

Un nom Béni à travers l’histoire.

Histoire de la famille Bidjocka atteste de cette bénédiction car en effet Bidjocka Bi Tum notre père, grand ou arrière grand père est devenu du temps allemand, le tout premier chef supérieur du pays bassa, bati, mpoo ; il a été suivi dans cette voie par son fils Bidjocka Jacques.  Et depuis, le nom Bidjocka n’a pas cessé d’être béni si l’on s’en tient à ceux qui l’ont porté toutes familles confondues. Citons par exemple les journalistes camerounais Simonde Barlev Bidjocka, Augustin Bidjocka et Pamela Egbe Bidjocka ou le lutteur franco camerounais Paulin Bidjoka pour ne parler que de ceux qui ne sont pas du village Bidjocka. Pour le village nous citerons feu Bidjocka Marc qui a été fonctionnaire international en sa qualité de secrétaire général de l’Union Africaine des Assurances et cofondateur des assurances Socar. Nous citerons également Bidjocka Etienne qui a été un des premiers directeurs de l’administration fiscale camerounaise et le doyen dans la profession aujourd’hui en tant que président de l’assemblée générales des conseils fiscaux du cameroun.

Malgré des oppositions multiples, ce nom ne cesse de croître si l’on s’en tient par exemple à sa diaspora qui compte plus d’une centaine de représentant en Europe-amérique dont les plus célèbres sont le plasticien Bili Bidjocka, le producteur Victor Bidjocka (dernier producteur de feu jean Bikoko Aladin) ou l’entraîneur de tennis Jacky Bidjocka. Il n’est pas superflu de citer Hervé Tum, ce Bidjocka qui est un footballeur professionnel qui a porté le maillot de l’équipe nationale fanion. La liste n’est toutefois pas exhaustive et nous aurons l’occasion d’y revenir.

Béni soit le nom de Bidjocka.

Nul n’ignore les nombreuses attaques que subissent les membres de la famille Bidjocka, tant individuellement que collectivement. C’est ainsi que sous la sinistre impulsion du Pr Nguimbous, ce nom historique a été provisoirement effacé du fronton de la gare et le village qui porte ce nom divisé. Cette situation a assez duré et elle doit prendre fin ; c’est à chacun de nous qu’il appartient d’y mettre fin.
Comment ? En n’utilisant pas les tactiques machiavéliques de nos ennemis c’est-à-dire le mensonge, la calomnie, la manipulation, la magie et le faux. Il faut rappeler que notre aieul Bidjocka Bi Toum ne nous a laissé comme héritage que le nom de Jésus Christ comme l’atteste les deux églises qu’il a fait implanter dans son village ainsi que son baptême sur son lit de mort. La bible déclare : « Bénissez vos ennemis et priez pour ceux qui vous haissent ». Mais avant tout priez et bénissez la famille et le village  Bidjocka ainsi que tous ses membres. Priez pour contrer les esprits méchants, les sorciers et les démons qui travaillent dans les ténèbres pour nous détruire. Priez pour la protection, pour la santé, pour la foi, pour la prospérité et pour les foyers des habitants de Bidjocka.

Elevez chaque jour au moins une intention de prière en faveur du village de Bidjocka, de ses dirigeants (en particulier son chef afin que Dieu lui accorde beaucoup de sagesse). Priez pour que cette famille soit unie selon Christ, priez pour que ses enfants soient bénis dans leurs diverses entreprises, priez pour ses fils et ses filles se marient, priez pour que ces couples soient heureux, priez pour que ses habitants se détournent du péché, de la sorcellerie, de l’adultère, de la fornication, de la jalousie, de la paresse, de la haine, de la violence, des excès de vin. Priez afin que nos ennemis visibles et invisibles mordent la poussière, priez pour que la confusion s’installent dans le camp de l’ennemi, priez afin que tous les plans sataniques contre nous soient voués à l’échec, priez afin que les actions méchantes contre nous retournent à leur expéditeurs.

J’invite tous les ressortissants de Bidjocka à donner leur vie à jésus afin d’être libérés de toute malédiction et de maintenir leur délivrance. Je proclame au nom de jésus Christ que les temps des larmes sont passés et que Dieu rend toutes choses nouvelles. J’annonce que les jours d’humiliation sont passés et voici venir des temps nouveaux, des temps de bénédiction, des temps de restauration pour notre village. Je déclare que Dieu aime le village Bidjocka et tous ses membres car il dit : « la main qui blesse guérira ». J’invite donc au nom de Jésus Christ, tous les habitants de Bidjocka à revêtir le sac et la cendre, à se repentir de leurs péchés et des péchés de leurs ancêtres dans le jeune, dans les prières et dans les supplications (Lire le livre de Daniel chapitre 9, lire aussi Deutéronome chap18 et chapitre 28).
Souvenez vous les paroles de notre Seigneur jésus Christ : « Si deux personnes s’accordent sur la terre pour demander à Dieu quelque chose, cela leur sera accordé ». Et tous les membres de la famille et du village Bidjocka sont d’accord pour que Dieu fasse descendre sur eux la bénédiction des cieux.
Alors mes chers frères Priez, Priez et Priez toujours car l’heure de la délivrance a sonné.


Francis Bidjocka.



9 commentaires:

Anonyme a dit…

quelle sacré bonheur de connaitre l'histoire de cette nomenclature dont je suis egalement porteur petit fils de cet illustre personnage de grande époque coloniale.ne me demmandez pas plus je suis juste bidjocka "fantomas" l'ombre de paname n'tong ni 'tong cousin franky

BEE BINKON a dit…

Merci d'apprécier c'est un devoir de mémoire

Anonyme a dit…

Merci d'avoir éclairé le sens de ce nom "Bidjocka" (Bitjocka).Je l'ai longtemps cherché. J'apprécie particulièrement la conclusion de ton article.
Que Dieu te Bénisse abondamment!

Anonyme a dit…

Je suis une NGO BIDJOCKA pur sang.
GRAND MERCI, mon Frère pour cette recherche approfondie. Que Dieu te bénisse et te comble au-delà de ton espérance !

G M-T a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Joseph Bidjoka a dit…

Je regrette la mauvaise foi de plusieurs personnes dont les parents ont même bénéficié de l'hospitalité et de la générosité du Roi BIDJOCKA bi TUM.
Tenez! Lorsque tu traites celui qui a marié ton père à ta mère de méchant, de mauvais type...où veux-tu que l'on place ta personne?
Lorsque la même personne construit une maison et vous donne, ton père, ta mère, ta mère et tes sœurs tes frères..., question de vous sécuriser, la récompense à ce genre d'actes c'est d'effacer son nom??? Ou combattre tout ce qui est de lui et le nom de ses descendants ???
L'ingratitude paye vraiment et c'est leurs disciples qui sont écoutés au plus haut degré, pourquoi?
Pourquoi c'est ceux qui font le bien qui sont toujours victimes du bien qu'ils ont fait???

BIDJOCKA, je crois sera restauré, au Nom du Dieu Juste Juge. Tôt ou tard...

BEE BINKON a dit…

Je vous en prie, ne faites pas de cette tribune un lieu d'injures ou de règlement de compte

BEE BINKON a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
BEE BINKON a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.