Google+ Followers

Google+ Followers

Google+ Followers

5 juin 2012

RAPPORT DU COMITE DE DEVELOPPEMENT DU VILLAGE DE BIDJOCKA


COMITE DE DEVELOPPEMENT

VILLAGE DE BIDJOCKA

COMPTE RENDU - REUNION DU 19/05/2012


Sous la présidence de S.M. BIDJOCKA Albert, les points à l’ordre du jour du Comité de Développement de ce jour ont été les suivants :


 Prière

 Annonces

 Adoption Compte-rendu du 07/04/2012

 Suivi des résolutions

 Cotisation « Tôles »

 Situation de l’Ecole Publique de BIDJOCKA (EPB)

 Divers



_____________________________________________________________________


Le Comité de Développement a reçu la visite de l’Honorable SOP Jean Georges, qui de passage pour NDOGBESSOL a eu la gentillesse de marquer une pause à BIDJOCKA.

Recevant le Député, S.M. BIDJOCKA Albert a rappelé les différentes casquettes de notre illustre invité : Député de la nation et Parlementaire CEMAC. Aussi, le Chef de village a poursuivi son propos en louant la proximité que le Député a avec notre village ; ce qui représente un avantage important dans la résolution des préoccupations de développement locales.


Prenant la parole à son tour, l’Honorable SOP Jean Georges a rappelé aux uns et aux autres le sens de son combat et de sa présence au sein des organes législatifs rappelés plus haut : la meilleure prise en compte des préoccupations de développement de l’arrondissement de MESSONDO.

Ensuite et à la demande du comité de développement, le Député a donné des détails sur l’évolution du dossier du projet d’extension de l’électricité des quartiers non desservis des villages BIDJOCKA et NDOGBESSOL. Aussi, a-t-il dit que ce projet inscrit dans le budget de la commune de MESSONDO de l’exercice 2011 a accusé un retard dans sa mise en place à cause de l’insuffisance des recettes et le « rigorisme » des procédures de passation des marchés publics. Ensuite, le Député a poursuivi son propos en disant que notre arrondissement avait le privilège de posséder une forêt communale en pleine exploitation et qui procure des recettes non négligeables. Et que c’est au regard de cette nouvelle conjoncture que le marché attendu a été attribué ; d’ici deux à trois mois, la mise en place de ce marché sera effective.

Enfin, pour une meilleure information sur l’action parlementaire du Député, ce dernier a reçu positivement la proposition de se soumettre aux séances questions-réponses chaque fois que son agenda le permettra.


I- Prière

La prière a été dite par Mme MODE Louise.


II- Annonces

a- Monsieur BIDJOCKA Patrick Arthur a informé le comité de développement que sa sœur Jacqueline NGO BAPOUNGUE est dans un état de santé critique.

b- S.M. BIDJOCKA Albert a fait part aux membres du comité de développement qu’une campagne de vulgarisation des cultures de cacao et de café a été lancée par le MINADER. Aussi ceux qui sont intéressés par le projet peuvent retirer la fiche de renseignement disponible à la chefferie et auprès du poste agricole de BIDJOCKA.


c- NGO TJOMB NAEL BODOG IX a dit au comité de développement que sa soutenance de fin de formation à l’ENIEG d’ESEKA s’était bien déroulée. Aussi des festivités grandioses ont été organisées ce même jour pour célébrer cet évènement.


d- Monsieur TOUM BIDJOCKA Georges a été désigné commis de développement par S.M. BIDJOCKA Albert. Aussi le commis de développement servira de relais entre le village et les institutions de développement porteurs de projets au bénéfice des populations.


III- Adoption Compte-rendu du 07/04/2012

Après lecture, le compte-rendu de la réunion du 07 Avril 2012 a été adopté en l’état.


IV- Suivi des résolutions

1) Information des autorités suite au recrutement d’un maître des parents à l’EPB

Le comité de développement a précisé que l’information des autorités évoquée à la précédente réunion devrait être faite de façon formelle et non informelle. Pour rattraper cette insuffisance, l’on a suggéré et approuvé que des correspondances soient transmises aux autorités suivantes : l’inspecteur communal de l’Education de Base, le délégué départemental de l’Education de Base, le Maire de la commune rurale de MESSONDO et le Sous-Préfet de MESSONDO.

Aussi, l’on profitera de la fin de l’année scolaire pour :

- dresser la situation globale de l’EPB,

- évoquer les dispositions urgentes prises par le comité de développement en appui à l’APEE,

- faire part des attentes pour l’année scolaire 2012/2013.


2) Convocation du COGE du Centre de Santé Intégré (CSI) de BIDJOCKA

Le comité de développement a constaté que le président du COGE n’a pas encore convoqué l’organe dont il a la charge malgré l’invitation à lui faite à maintes reprises. Pour cela, le comité de développement condamne fermement l’inaction du président du COGE face aux dysfonctionnements qui perdurent au CSI de BIDJOCKA.

Compte tenu de ce qui précède et dans l’intérêt des premiers bénéficiaires du CSI qui sont les populations de BIDJOCKA, résolution est prise que le Chef de village saisisse le Chef de District de Santé d’ESEKA avec copie au Sous-Préfet de MESSONDO pour l’inviter à procéder au remplacement de l’infirmière indisponible.

3) Convocation de l’agresseur présumé de Mr. SALE Aminou

Le présumé coupable n’ayant pas déféré aux multiples convocations à lui adressées par la chefferie, résolution a été prise de porter le problème à l’attention du commandant de Brigade de MESSONDO.


V- Cotisation « Tôles »

Une somme de cent quatre-vingt quatre mille francs CFA (FCFA 184 000) a été collectée et remise à Monsieur MBOCK MPECK Pierre.

Par ailleurs, Monsieur NYOBE Luc exclu auparavant de la cotisation a été admis de nouveau. Aussi ce dernier a promis de verser ses arriérés de cotisation de l’ordre de quarante-huit mille francs CFA (FCFA 48 000) dès son retour à DOUALA.


VI- Situation de l’Ecole Publique de BIDJOCKA


Les sujets débattus dans ce chapitre sont les suivants :

1) Départ en congé et remise des prix

Le maître des parents NLEND Samson a annoncé au Comité de Développement que la direction de l’EPB avait retenu le 06 juin 2012 comme date de départ en congé à l’EPB.

D’autre part, la cérémonie de remise des prix projetée par l’association dont Monsieur LISSOM LI GOUETH est le porte parole connaît des difficultés d’organisation, notamment à cause de l’absence de collaboration de la direction de l’EPB.

Après échanges, S.M. BIDJOCKA Albert a invité cette association à accélérer les préparatifs de cette cérémonie qui pourrait avoir lieu en dehors de l’enceinte de l’EPB en cas de besoin.

2) Difficultés financières de l’APEE

Le Président de l’APEE a dit au comité de développement que la trésorerie de l’association dont il a la charge accuse un déficit de trente mille francs CFA destiné au paiement des salaires d’Avril et de Mai 2012 du maître des parents. Pour cela, le Président de l’APEE a sollicité un appui financier du comité de développement pour rattraper ce retard.
En réponse et bien que la demande de l’APEE soit légitime, le comité de développement ne souhaite pas encourager l’aléa de moralité qui veut que l’institution soit en toutes circonstances considérée comme payeur en dernier ressort. Pour cela, le comité de développement encourage l’APEE à poursuivre le recouvrement des frais de l’APEE en collaboration avec la direction de l’EPB.

Enfin, le comité de développement a réaffirmé sa détermination à veiller au bon fonctionnement de l’EPB.


VII- Divers

Les points inscrits dans ce chapitre sont les suivants :

1) « Patrimoine de la JVBA » et « Difficultés financières de la JVBA »

La présidente de cette association a déploré que le patrimoine de la JVBA n’est pas respecté parce qu’utilisé par des entités extérieures sans autorisation préalable.

D’autre part, cette responsable a évoqué les difficultés de trésorerie de la JVBA. Pour cela, le comité de développement est sollicité pour y apporter son concours.

En réponse, le comité de développement a reçu favorablement l’appel de la JVBA et souhaité en être saisi par écrit.

2) Retard paiement facture cantonnage voie ferrée

Le conflit soumis à l’appréciation du comité de développement oppose M. BIDJOCKA Patrick Arthur à un collectif de jeunes qui a assuré les travaux de cantonnage de la voie ferrée dans la période décembre 2011-janvier 2012. Aussi, le paiement attendu est de cent soixante mille francs CFA (FCFA 160 000).
Après échanges, le Chef de village a mandaté Mr. SAY pour vérifier le sort de la facture du marché querellé auprès de l’entreprise CAMRAIL.

3) Centre de Santé Intégré de BIDJOCKA

Monsieur LISSOM LI GOUETH a révélé l’inaction du village face aux dérapages constatés au Centre de Santé de BIDJOCKA ayant provoqué à ce jour deux décès dont celui de Mr. BELTEHE NLIBA Aimé.

En réaction, S.M. BIDJOCKA Albert a souhaité que de telles affirmations soient appuyées par des éléments de preuve solides. Aussi, a-t-il conseillé que les funérailles du de cujus servent de cadre de discussion au problème posé.

Les points à l’ordre du jour étant épuisés, le président a mis fin à la réunion.

 La prochaine réunion du comité de développement aura lieu le 09 Juin 2012.


Secrétaire de séance

Say Bitjaga Bi Tum

Aucun commentaire: